Organisational Development Coaching and Teambuilding Project Management Cultural Integration
Organisational Development  Coaching and Teambuilding            Project Management               Cultural Integration

UND AUSSERDEM:

 

Erfahrungsaustausch zwischen Produktionsleitern zweier Unternehmen vor Ort in einem Werk

Themen: Arbeitsorganisation; Veränderungsprozesse; demographische Entwicklung

 

Organisiert von Holzhauser & Partner trafen zwei Produktionsleiter eines führenden Unternehmens der Dentaltechnik über anderthalb Tage das Team eines Produktionsleiters und die interne Change Beraterin eines Automobilwerks.

<< weiterlesen >>

Exchange of experience between directors of operations of two companies on location in a factory    

<< more details >>

Echange d’expériences entre les directeurs de production. Le « leader mondial » et la « Meilleure usine de l’année » se rencontrent.

 << suite >>




COMPRENDRE L’ECONOMIE ALLEMANDE DANS SON CONTEXTE OU: LES « VRAIES » CLES DU SUCCES ECONOMIQUE ALLEMAND

La presse française nous éclaire régulièrement sur les raisons qui expliquent pourquoi l’économie allemande « réussit mieux «  que celle de la France :

  • un niveau de salaires en partie très bas au service du dumping commercial
  • une forte orientation à l’export prise au bon moment au détriment de la consommation interne
  • le traditionnel positionnement sur la machine-outil qui bénéficie d’un effet d’aubaine grâce aux besoins de d‘équipement de l’industrie chinoise
  • la concentration de l’industrie sur le haut de gamme (automobile, équipement ménager...)
  • des mesures de compétitivité prises au temps du gouvernement Schröder grâce à un tour de vis social toléré par une société et des syndicats dociles.

 

Et la plupart des articles de conclure sur une note d’optimisme teintée d’un certain triomphalisme sur le mode : « mais on finira bien par les avoir, car l’Allemagne est un colosse aux pieds d’argile » : 

  • sa démographie est catastrophique….
  • la consommation interne est très faible….
  • elle est complètement dépendante de l’économie chinoise…

 

Les articles, comme les discours des responsables politiques suggèrent alors généralement qu’il suffira de trouver en France les bonnes vis à enfoncer ou boulons à serrer, ….et il reviendra principalement au gouvernement d’appliquer les bonnes recettes et de redresser ainsi la situation.

 

En tant que consultants en Développement Organisationnel, notre expérience auprès de nombreuses entreprises allemandes mais aussi françaises, européennes et mondiales, nous permet de dire que les explications évoquées en France nous semblent généralement incomplètes et passent souvent à côté de l’essentiel pour rendre compte de la florissante économie allemande.


Au cours d’un séminaire nous vous proposerons de déposer vos « lunettes françaises » et de plonger dans l’environnement allemand par une démarche créatrice. Les méthodes visuelles employées dans cet atelier seront à l’image du sujet, « à l’allemande », et pourront apparaître peu cartésiennes vues de votre côté du Rhin.


Nous travaillerons avec vous sur deux niveaux d’analyse : la politique économique et l’entreprise.


En exerçant un nouveau regard vous découvrirez un tableau de la situation économique allemande dans son contexte. Vous serez alors mieux à même de comprendre les mesures qui ont porté leur fruit et surtout leur arrière-plan qui peut être très riche d’enseignements pour l’environnement français.


Vous comprendrez mieux une dimension essentielle de l’écosystème allemand basée notamment sur:

  • le principe de la subsidiarité au sein de l’état et dans le monde des entreprises
  • des relations intra et inter-entreprises négociées
  • l’auto-organisation des acteurs de l’économie
  • le tissu des PME : une définition plutôt socio-culturelle que technico-statistique
  • la valeur du travail manuel, l’apprentissage, la formation en alternance

 

Sans avoir étudié et compris ce cadre, il est vain, voire risqué, d’envisager un transfert de ces paramètres qui ont contribué au succès économique de l’Allemagne. Ces spécificités sont-elles indissociables de la culture allemande ou peuvent-elles, en étant bien comprises et intégrées à notre propre contexte, être très fortes en potentiel de développement et enrichissantes en termes de conditions de travail ?


Vous comprendrez mieux les vrais avantages compétitifs de ce pays et vous pourriez vous former une opinion « en connaissance de cause ».


Vous disposerez enfin d’éléments pour mieux discerner :

  • quelles expériences outre-Rhin peuvent être fructueuses pour nous ?
  • qu’est ce qui peut être transposé en l’état, ou adapté et avec quelles méthodes ?
  • qu’est-ce qui n’est pas applicable parce que trop lié au contexte allemand
  • à l’inverse, quels points forts français pourraient être exemplaires pour les allemands ?

 

Annexe :

Voici un exemple concret du déroulement d’une journée animée par notre cabinet :

Comprendre l’économie allemande dans son contexte

Atelier St. Alban 11.10.2013

Participants: Dirigeants et cadres supérieurs de l’industrie de la Région Rhône-Alpes*

Expert et animateur: Michael Holzhauser

 

=   Accueil et courte présentation des personnes qui assistent à la réunion

=   Tour de table : expérience des participants avec leurs partenaires allemands

=   Début dynamique et interactif

=   Objectif de la réunion ; Présentation du programme

=   Karlsruhe …. très loin de Berlin !

=   Hypothèse de base sur l’Allemagne et la France

=   Côté ombre 1: débat politique qui reflète peu les problèmes du pays

=   Côté ombre 2: incapacité d’exécuter de grands projets ; dégradation manifeste de l’infrastructure à l’Ouest; infrastructure neuve dans l’Est 

=   Côté ombre 3: est-ce que les inégalités croissantes vont amener des distorsions politiques et sociales ?

=   Côté ombre 4: politique énergétique qui s’enlise

=   Côte soleil 1 : subsidiarité : la retenue de l’Etat et l’auto-organisation des acteurs de l’économie

=   Côté soleil 2 : valeurs : respect du travail manuel ; formation en alternance et apprentissage 

=   Côté soleil 3 : formation et carrières ; Développement du Personnel et Développement Organisationnel

=   Côté soleil 4 : Décisions : « Tout » est négocié dans un respect mutuel ; « Que pouvons nous faire ensemble ? »

=   Côté soleil 5 : Mittelstand : une définition plutôt socio-culturelle que technico-statistique

=   Retour à l’hypothèse de base

=   Transfert 

=   Bilan et perspectives

 

*Les participants venaient des sociétés: Axilane, Carbone Savoie, Crouzet, EDF, Rio Tinto Alcan, Sanofi, Synergie

Nous sommes à votre disposition pour trouver une formule qui vous permette une intervention spécifique sur ce sujet, conforme à votre contexte.

 

Karin Beckert, Yan Dautzenberg, Michael Holzhauser

Druckversion Druckversion | Sitemap
© Holzhauser & Partner GbR