Organisational Development Coaching and Teambuilding Project Management Cultural Integration
Organisational Development  Coaching and Teambuilding            Project Management               Cultural Integration

UND AUSSERDEM:

 

Erfahrungsaustausch zwischen Produktionsleitern zweier Unternehmen vor Ort in einem Werk

Themen: Arbeitsorganisation; Veränderungsprozesse; demographische Entwicklung

 

Organisiert von Holzhauser & Partner trafen zwei Produktionsleiter eines führenden Unternehmens der Dentaltechnik über anderthalb Tage das Team eines Produktionsleiters und die interne Change Beraterin eines Automobilwerks.

<< weiterlesen >>

Exchange of experience between directors of operations of two companies on location in a factory    

<< more details >>

Echange d’expériences entre les directeurs de production. Le « leader mondial » et la « Meilleure usine de l’année » se rencontrent.

 << suite >>




CAS PRATIQUE :

Le « Leader mondial » et la « Meilleure usine de l’année » se rencontrent
Echange d’expériences entre les directeurs de production

 

Thèmes traités lors de la première rencontre dans l’usine de l’entreprise d’accueil : l’organisation du travail - les processus de changement - l’évolution des effectifs et la santé.

La rencontre a été organisée à l’initiative de Holzhauser & Partner sur le site de production d’un constructeur automobile. Elle a permis à l’équipe d’un responsable de production et à la consultante interne chargée de l’accompagnement du changement de recevoir deux directeurs de production d’une entreprise leader technologique mondial en équipements dentaires. Les deux entreprises possédaient une qualité commune précieuse pour l’issue des échanges, qui d’être prêt à prendre du recul par rapport à ses propres approches et modes d’actions et à être réceptif à la critique d’un observateur externe.

L’idée de départ était la suivante : étant donné que les deux entreprises ne sont pas concurrentes et que d’un côté comme de l’autre travaillent des personnes ouvertes, innovatrices et expérimentées, ces bases communes permettront de partager certaines expériences voire certains projets d’avenir. L’échange a été périodiquement modéré par le consultant de Holzhauser & Partner et la consultante interne en accompagnement du changement.


Les thèmes suivants ont été abordés:

  • Comment mettez-vous en œuvre des processus de changements ?
  • Qui est impliqué dans le processus : les collaborateurs, la hiérarchie, le comité d’entreprise ?
  • Comment la gestion du temps de travail peut-elle être transformée ?
  • De quelle manière cette mutation est-elle négociée et comment conclut-on un nouvel accord ?
  • Comment parvient-on à une modification des structures de l’organisation ?
  • Comment la communication est-elle conduite pour atteindre ce résultat ?
  • Comment la compétence technique et sociale des collaborateurs est-elle renforcée ?
  • Comment le travail par groupe a-t-il continué à se développer ?
  • Comment les équipes de travail ont-elles continué à évoluer ainsi que les rôles et les responsabilités ?
  • Qu’est ce qui fait partie du cadre établi ? Comment les fonctions suivantes ont elle évoluées au cours des dernières années : porte-parole d’équipe ou chef d’équipe, agent de maîtrise, contre-maître, responsable d’atelier, directeur de production et directeur de site…
  • Quelles sont les questions se posent sur le plan de la qualité, de l’excellence des process, de la transparence et du management ?
  • Quelles conséquences cela déclenche-t-il sur le développement des effectifs ?
  • Comment fonctionne la gestion de la santé ?
  • Jusqu’où les responsables de production sont-ils autonomes et quelles sont leurs marges de manœuvre ?
  • Y a-t-il des similitudes ou des différences vis à vis d’autres sites et quels enseignements pouvons-nous en tirer ?

Les entretiens se sont déroulés alternativement dans la salle de réunion ou directement à l’atelier. Un climat de grande curiosité, de reconnaissance professionnelle et de respect mutuel s’est instauré. De nombreuses questions ont émergé : comment êtes- vous arrivés à cette solution ? Quel sera le prochain pas à franchir ?...

 

Les visiteurs se sont montrés été particulièrement fascinés par les points suivants :

  • Alors qu’il y a encore peu d’années, il était prévu de fermer le site à cause de sa qualité médiocre, il est devenu aujourd’hui une référence positive au sein de l’entreprise
  • De l’orientation client concrète de l’entreprise bavaroise
  • De la capacité de l’usine à faire face à la concurrence internationale – en particulier grâce à la prise en compte de l’intérêt et des besoins des collaborateurs ainsi que l’investissement financier conséquent qui a été réalisé au profit de la prévention-santé et de l’ergonomie
  • Du bas niveau des arrêt- maladie. Par exemple 2,4% en 2012
  • De la communication ouverte et efficiente qui contribue également à l’amélioration continue des process et du développement de l’organisation du travail : « la communication est notre réponse à la complexité croissante ».
  • Les fonctions hautement différenciées comme : Contre-Maître, leurs interactions étroites et l’accompagnement différencié de leur évolution
  • Tous les collaborateurs de l’entreprise sont impliqués dans la participation au développement de l’entreprise, à la transparence des process et aux décisions. Ainsi, quand les membres du Directoire rendent visite à l’usine, c’est l’occasion pour les équipes d’ouvriers de présenter les évolutions techniques et l’organisation de leur travail
  • La compétitivité favorisée aussi par une innovation permanente alliée au suivi de la maîtrise des coûts
  • La transparence du leadership et le respect des ouvriers de production. Il règne un climat convivial sur toute l’échelle de la hiérarchie
  • L’anticipation du développement des effectifs est rendu possible par des projets conduits à long terme
  • La responsabilité de la direction du site est assumée clairement, sans se dissimuler derrière les sempiternels cabinets de conseil. Cependant, de nombreuses visites d’entreprises sont organisées et ceci à tous les niveaux hiérarchiques. Et beaucoup de temps est investi dans des groupes d’échanges de pratiques
  • La capacité de la Direction de l’usine à intégrer des défis parfois contradictoires et ouvrir de nouvelles perspectives : usine zéro défaut, 100 % sécurité d’approvisionnement, conscience de la maîtrise des coûts, constance dans les options de production et les process adoptés, innovations à haute valeur ajoutée pour le client
  • L’ensemble du site manifeste à la fois l’autonomie et l’interaction des unités, presque à la manière un parc industriel ou d’un cluster

Globalement, les visiteurs ont remarqué que le slogan “l’humain est au centre” s’avère visiblement ne pas être une formule vide mais est au contraire un thème pris au sérieux et avec cœur.


Par cette rencontre, tous les participants disent avoir acquis beaucoup de matière de réflexion qui continuera à murir et ont été animés par la question : quel est le sens pour nous et pour moi de ce qui a été appris et aussi concrètement expérimenté ? Ils sont tous persuadés qu’un tel échange d’expériences sur site favorise une forme d’acquisition de savoir particulièrement concentré et effective.


Une visite “retour” est prévue en novembre 2013 et entre temps les échanges se poursuivront.

Note destinée aux lecteurs français : Tous les responsables de production ont suivi une formation d’ingénieur. Leur parcours professionnel a démarré avec un apprentissage. Ainsi le directeur du site en Bavière (prix de la meilleure usine 2012 en Allemagne) a démarré avec un apprentissage en menuiserie. Deux autres directeurs de production ont commencé, en tant que ajusteur-mécanicien pour l’un, et l’autre comme outilleur: vous conviendrez qu’il est à peine concevable qu’une telle biographie professionnelle permette en France d’accéder au poste de directeur de production.

 

 


Ateliers de partage d’expériences inter-entreprises

- Approche et méthode -


Holzhauser & Partner, société de consultants implantée à la fois en France et en Allemagne, a développé un concept très concret d’échanges d’expériences inter-entreprises qui permettent la confrontation avec de nouvelles méthodes de développement et favorisent l’innovation.

Chaque atelier concerne deux entreprises que le cabinet a réunies et qui vont se rencontrer tour à tour sur leurs sites respectifs afin de présenter des méthodes particulièrement novatrices ou performantes qu’elles ont développées. Elles pourront alors se livrer à une démarche d’échanges, de questions et d’approfondissement qui apportera des ouvertures et des perspectives de développement fructueuses voire inattendues pour chacune des parties. Dans certains cas, la dynamique et les relations ainsi initiées pourront être susceptibles de continuer à se développer dans la durée.


Le fonctionnement et les bénéfices d’un atelier


La première rencontre s’effectue concrètement sur le site d’un des deux partenaires et réunit les interlocuteurs concernés qui peuvent être des responsables d’usine ou d’atelier, des cadres, des agents de maîtrise…

La rencontre est tout d’abord très ouverte et n’est pas motivée particulièrement par la résolution de problématiques ou des objectifs très précis mais sur la découverte de processus performants ou innovants qui sont présentés par l’entreprise qui accueille. Le partage, l’approfondissement et le questionnement sur ce qui a été découvert et la comparaison avec les méthodes appliquées dans sa propre entreprise constitueront la première trame des échanges et de premières ouvertures de perspectives.

Le rôle du consultant est de favoriser le climat d’échange et d’ouverture et d’accompagner dans l’approfondissement des questions posées. A la fin de la visite, c’est la phase d’intégration des découvertes, la mise en application dans sa propre entreprise, les limites ou spécificités de contextes différents, les questions qui seront muries et approfondies pour la rencontre suivante… Notre expérience et nos lunettes de Développement Organisationnel peuvent aussi être utiles pour favoriser le questionnement des deux partenaires.


La mise en relation


Holzhauser et Partner intervient pour identifier et mettre en relation deux entreprises candidates pour participer à l’atelier.


Notre expérience et notre réseau


Le cabinet s’appuie sur sa connaissance concrète du tissu économique acquise durant 30 ans d’interventions en matière de développement organisationnel, d’accompagnement du changement et de coaching aussi bien dans les grands-groupes que dans les PME.

Son réseau de relations est alimenté et actualisé par son implication au sein des associations professionnelles de consultants en Développement organisationnel et en coaching, sa participation à différents business club en Allemagne et en France et des échanges réguliers au sein des débats lors des manifestations professionnelles et la publication d’articles dans la presse économique et professionnelle.


Les critères décisifs pour la sélection des deux partenaires


Pour que les partenaires soient prêts à s’engager dans un processus d’échanges fructueux quelques conditions sont nécessaires:

  • deux entreprises qui ne sont pas concurrentes
  • l’intérêt et la motivation pour une expérience d’ouverture réciproque dans un périmètre convenu mutuellement
  • être prêt à prendre du recul par rapport à ses propres approches et ses modes d’actions
  • des interlocuteurs qui acceptent réciproquement d’ouvrir leur jeu dans un processus dynamique et ne sont pas là uniquement pour collecter de l’information
  • être réceptif à la critique potentielle par un observateur externe
  • une démarche orientée vers l’innovation et la sélection de thèmes de travail communs ; que ce soit au niveau technique, de la recherche, de l’organisation du travail, du social et des effectifs, des processus de changement, du management, de la communication ou de la stratégie de développement…
  • des interlocuteurs de niveau hiérarchique et domaines de compétences proches

 

 

Le défi et les bénéfices pour votre entreprise


D’après notre expérience, ce type de démarche qui s’ancre dans une longue tradition allemande déjà initiée il y a une quarantaine d’années dans les grands groupes industriels allemands (ERFA-Gruppen) rencontre plus de réticences en France où règne encore la culture du secret et une structure hiérarchique souvent plus rigide et descendante. C’est paradoxalement pour cette raison que les entreprises françaises ont beaucoup à gagner à s’ouvrir à ces démarches que nous leur proposons.

Pour certaines entreprises qui le souhaitent cela peut-être un plus de choisir un partenaire allemand que nous pouvons rechercher à travers notre réseau outre Rhin.
Bien plus que la participation à des formations ou séminaires, vous pourrez expérimenter de l’intérieur des modes participatifs concrets très développés et efficaces qui sont une des clés de la réussite allemande.

 

Holzhauser & Partner, Septembre 2013

Copyright 2013 : tous droits de reproduction réservés

 


Druckversion Druckversion | Sitemap
© Holzhauser & Partner GbR